Réservoir de la fontaine Saint-Jacques et vestiges de la collégiale Saint-Jacques.

Cette fontaine, bien connue des Blésois est située dans la rue Denis Papin, côté Sud. C'est la seule à être encore alimentée par le Gouffre. L'immeuble sur lequel elle s'appuie comporte un réservoir qui l'alimente.

Cette fontaine était jadis adossée à une
église collégiale , l'église Saint-Jacques, qui a été fondée en 1366 par Louis de Châtillon, Comte et Blois et quelques particuliers du Comté, pour offrir aux pélerins allant à Saint-Jacques de Compostelle, un lieu où se retirer. Celle-ci a été fort endommagée par l'inondation de l'Arrou en 1512. D'importants travaux sont donc effectués. Sont créées notamment une chapelle et une fontaine qui est accolée au mur Nord de l'Eglise. Le 12 février 1568, les Protestants ruinent l'abbatiale qui ne se relèvera jamais. Elle sera détruite vers 1690-1700, après le transfert du Chapître Saint-Jacques à la cathédrale. Restent quelques vestiges d'arc repris dans les maisons adjacentes et surtout, cette fontaine ainsi qu'une pièce voûtée, sans doute la sacristie ou une chapelle.
C'est dans cette pièce voûtée qu'est située le réservoir. Elle sert d'entrée à un immeuble. Une porte dont le pourtout est mouluré serait l'ancienne porte entre la sacristie/la chapelle et l'église.
Cet ensemble a été réutilisé lors de la construction d'un immeuble début 18e siècle. Cet immeuble comporte par ailleurs un hall avec un escalier et une galerie suspendus sur une voûte en demi-berceau qui est particulièrement remarquable.

Merci aux habitants de m'avoir permis d'entrer dans ce lieu.
© 2013-2015 blois.me
La Fontaine Saint-Jacques.
La pièce voûtée située derrière ainsi que la trappe d'accès au réservoir.
Cul de lampe (pièce servant à supporter une retombée d'arcs).
Cul de lampe.
La trappe et le réservoir.
Réservoir côté fontaine avec les trous d'écoulement de l'eau.
Au fond, l'arriivée de l'eau.
De l'autre côté. Détail de la partie supérieure.
...
Graffitis anciens.
La porte dont le pourtour est mouluré.
Galerie formée d'une voûte en demi-berceau.
Hall, escalier et galerie. La galerie supportée par une voûte en demi-berceau se prolonge par des poutres en bois.